Publication de La Tribune d’un médecin aux députés LREM

Lettre ouverte aux députés Lrem au sujet de la révision des lois de bioéthique incluant la PMA sans père : « Mesdames et Messieurs les députés, Où allez- vous ?

Nous publions La Tribune envoyée par mail, ce jour, par ce médecin aux Députés de LREM. Nous cachons son nom, mais laissons chacun en prendre connaissance et réfléchir aux conséquences de son vote.


Allez-vous vraiment voter que le soleil est bleu ou que la terre est carrée ? Est-ce là ce que vous voulez que l’on enseigne au peuple ?

Allez-vous légiférer sur une de ces lois de la nature qu’il ne nous appartient pas même de discuter ?

Pour celles et ceux d’entre vous -probablement très nombreux- qui ont eu la chance d’en avoir un, oseriez- vous dire à votre propre père, les yeux dans les yeux, que son absence n’aurait rien changé à celui ou celle que vous êtes devenu(e)? 

Bien- sûr, nombreux sont celles et ceux qui ont grandi sans père; il y en a même qui auraient préféré ne jamais le connaître. Mais faut-il décider que ces situations si tragiques, tellement regrettables, deviennent une norme désirable ?

Et pour ceux d’entre vous qui ont le bonheur d’être père, oseriez- vous dire à vos enfants, les yeux dans les yeux, que vous n’êtes pas et n’avez jamais été indispensable, que vous n’avez en aucune manière participé de façon unique à ce que votre enfant soit devenu la personne qu’il est ?

Ne vous en déplaise, rien ni personne ne pourra jamais remplacer un père ! 

Vous connaissez bien la position de l’Académie de Médecine à ce sujet, mais c’est aussi à votre coeur que je m’adresse: la raison et le coeur s’unissent pour vous clamer de ne pas allez priver de père des enfants innocents !

Et puis, faut- il humilier l’homme ? Faut- il encourager à ce que sa place soit réduite à celle d’un simple pourvoyeur de gamètes, quand bien- même certains se sont comportés de la sorte ? Est- ce là le triste et dégradant message que vous souhaitez adresser à nos compatriotes ? Vos pères, frères, fils, ne valaient donc pas mieux que ça ?

Alors s’il vous plaît, ne faites pas, par la loi, des orphelins de père à la naissance, et ne portez pas plus atteinte à la dignité de l’homme ! Les vicissitudes de l’existence humaine feront que cela arrivera déjà malheureusement pour un bon nombre; nul besoin de mesures favorisantes !

Enfin, serez-vous responsables d’un changement anthropologique majeur faisant passer de la médecine qui guérit le souffrant à la médecine qui veut dépasser les lois bio- logiques ? Votre rôle n’est-il pas de mettre en place justement des gardes-fous afin d’éviter que certains ne jouent trop avec les lois de la nature, à l’heure où l’Académie des Sciences de Chine tente de rendre plus humain le cerveau de macaques rhésus ? 

Allez-vous donc perdre votre crédibilité aux yeux de l’Histoire en défiant tout simplement la raison ?

Chers députés, représentants du peuple, avant que Lrem ne devienne La Raison en Miettes, cherchez la Vérité au fond de votre cœur et s’il vous plaît, pensez à votre père, éventuellement à vos enfants, quand ce texte reviendra en seconde lecture à l’Assemblée ! »

Dr xxxxxxxxxxxxxxx 

Fils, père, et médecin