Stop à l’implantation anarchique des éoliennes

A l’occasion du projet de loi « ASAP », j’ai pu de nouveau alerter le gouvernement au sujet de la prolifération des éoliennes et leur implatation anarchique  sur le territoire :

Mon intervention en commission :

« si nous avons tant d’amendements sur les éoliennes, c’est que la prolifération sans retenue d’éoliennes pose problème ! Nul n’est contre la transition énergétique ! La liberté d’entreprendre se heurte aux élus et aux habitants : halte à la prolifération, il doit y avoir un seuil de saturation qui doit être inscrit dans la loi ».


Mon intervention en séance :

Très en colère au sujet des éoliennes dans le texte « fourre-tout » de projet de loi ASAP. On ne peut pas prétendre à longueur de communication être à l’écoute des territoires et faire le contraire !

Si les élus et les habitants sont contre, il y a une raison, on doit les écouter. Il y en a plus de 2500 dans les Hauts de France, il doit y avoir un seuil de saturation concernant les éoliennes, ça suffit !

Nous ne sommes pas écoutés, et pourtant ils nous disaient que la loi ASAP était de remettre la prise de décision au bon niveau, au plus proche du terrain et au plus proche des Français !