Projet de loi bioéthique

En pleine nuit, nous votons en 3ème lecture le PJL bioéthique, en temps programmé nous empêchant une nouvelle fois de nous exprimer correctement et de défendre nos amendements, et quand on le peut, ils sont systématiquement rejetés. Contrairement à ce qui est dit, non il n’y a pas eu de débat.

Ce projet de loi mélange des sujets sociétaux comme l’AMP et des enjeux fondamentaux comme la manipulation du vivant avec la création de chimères homme-animal par l’introduction de cellules souches humaines dans des embryons humains. Ainsi, la majorité ne communique que sur le sujet de la « PMA pour toutes » en occultant et désinformant les français sur les autres sujets fondamentaux de la loi qui leur sont totalement méconnus.

On nous explique qu’il n’y a plus d’enfants, mais un projet familial, il n’y a plus de famille, mais un récit familial, pourtant un enfant n’a pas à s’adapter aux désirs d’adultes. On nous parle consensus, mais il n’y en a aucun, l’Assemblée Nationale et le Sénat, représentants du peuple français, ne sont pas d’accord. La conclusion des Etats généraux était de « ne pas y aller », mais le gouvernement a maintenu à marche forcée ce texte. Le gouvernement n’a pas écouté les résultats de ces états généraux, mais il nous annonce de nouveau états généraux, ceux de la justice : de qui se moque t’on ?

Pourtant, une ultime victoire arrachée in extrémis : le refus d’instaurer le nouveau critère de détresse psychosociale (invérifiable et non objectif) pour permettre l’avortement jusqu’au terme de la grossesse.

Ce projet de loi ouvre la porte à l’eugénisme alors qu’en même temps on prétend défendre la nature, quel paradoxe !

On nous affirme qu’il s’agissait d’une promesse du Président Macron, mais c’est faux, ce n’était pas dans le programme distribué pendant la campagne présidentielle, mais juste une phrase prononcée pendant une interview et rajouté sur le site web en fin de campagne.

J’ai voté contre ce texte qui a été adopté avec 84 voix pour et 43 voix contre.

L’Assemblée votera définitivement cette loi le 29 juin

Retrouvez l’ensemble de mes interventions sur ma page You Tube