J’ai interrogé le Président du Conseil des Présidents d’université sur le sondage coréalisé avec OpinionWay au mois d’août dernier sur l’opinion des élus et des dirigeants d’entreprise vis-à-vis des universités.

« Ce sondage est très élogieux pour le système universitaire français car 94% des élus et 85% des dirigeants d’entreprise ont une bonne opinion de l’université. Ce concert de louange est sûrement à nuancer tout de même car les responsables interrogés estiment que les universités ne préparent pas encore suffisamment leurs étudiants à la réalité de la vie professionnelle.

Cette impréparation s’est sûrement et douloureusement accrue avec la crise sanitaire dont on sait non seulement qu’elle a été très mal vécue par la majorité des étudiants, mais aussi qu’elle a provoqué de nombreuses annulations de stages et d’alternance. Ce dernier point est crucial car chacun sait à quel point ces périodes sont essentielles pour les étudiants dans l’acquisition du savoir-faire et du savoir-être nécessaires à leur intégration au monde du travail.

Aussi, afin d’éviter un retard trop important à cet égard, quelles pistes de réflexion ou de réformes proposez-vous aux pouvoirs publics pour assurer une meilleure employabilité à nos étudiants, alors que le monde qu’ils connaissent est de plus en plus incertain et compétitif ?
Par ailleurs, beaucoup d’étudiants aujourd’hui font les frais amers de la réforme de 2017 avec la mise en place de la sélection au master et j’aurais voulu avoir votre avis, avec ces 4 ans de recul, sur les conséquences d’une telle réforme sur l’employabilité ou au contraire sur la déprofessionnalisation de ces jeunes ? « 

En vidéo, ma question et la réponse