appli_datassemblee
Photo 14-07-2017 20 41 00
slider-thill-23jpg
slider-thill-4
slider-thill-2
previous arrow
next arrow

Passe vaccinal – Mon vote « contre »

En cohérence avec mes précédents votes contre le passe sanitaire, j’ai voté contre le passe vaccinal car il divise les français. Au moment où Omicron change la donne, la France fait le choix d’un tour de vis supplémentaire incompréhensible. Nous devrons maintenant montrer un QR code périssable et une pièce d’identité pour vivre, travailler, aller au restaurant, au cinéma, à la bibliothèque, faire du sport…

Lire la suite

Mon intervention lors du débat sur l’application de la loi visant à agir contre les violences au sein de la famille

En ce début d’année, nous nous retrouvons pour un point d’étape sur l’application de la loi visant à agir contre les violences au sein de la famille. Ce débat de contrôle trouve un écho tout particulier avec les trois meurtres de femmes déjà recensés depuis le début de l’année. Le groupe UDI et Indépendants souhaitait s’associer à la douleur des familles et de leurs proches, et espère sincèrement que la réponse judiciaire et pénale sera à la hauteur de ces crimes abominables.

Lire la suite

Je voterai contre le passe vaccinal !

Je voterai contre ce projet de loi absurde et irresponsable ! Ils nous vendaient la toute-puissance du passe sanitaire comme moyen ultime d’endiguer la crise ! Or, non seulement cette efficacité n’est pas avérée, mais surtout, la transformation du passe sanitaire en passe vaccinal constitue bien une obligation vaccinale déguisée, conditionnant les moindres actes du quotidien à la présentation d’un « laissez-passer » et violant manifestement le principe du consentement libre et éclairé du patient pour tout acte médical.

Lire la suite

Projet de loi relatif à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l’action publique locale

A l’issue du grand débat national, le Président de la République avait demandé que soit élaboré un nouveau texte de décentralisation. Or, selon le Gouvernement, ce texte ne propose pas de modifier les grands équilibres institutionnels et devant l’Assemblée des départements de France, le Premier ministre l’a reconnu ; ce texte de loi n’est pas une révolution :

Lire la suite