Comment réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier ?

Comment réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier ?

La recherche du mieux-être passe par une bonne santé financière. Pour cela, il convient de bien gérer ses ressources afin d’éviter des pertes incontrôlées. De plus, vous devez savoir comment économiser en réduisant certaines dépenses. Parmi les méthodes économiques, il y a la réduction des impôts qui peut être favorisée par un investissement dans le secteur immobilier. Cependant, avant d’opter pour cette méthode, il convient de se renseigner sur les types de biens immobiliers qui permettent de limiter les frais d’impôt. Zoom sur les techniques de réduction d’impôt grâce aux investissements immobiliers.

Un investissement dans un bien à rénover permet-il de réduire les impôts ?

Pour bénéficier d’une réduction d’impôt, vous pouvez acquérir un bien à rénover dans le secteur de l’immobilier. Tout d’abord, ce type de bien vous revient moins cher que celui qui est dans un état neuf. De plus, cela vous permet de mettre en place le déficit foncier afin de restreindre vos impôts pour une meilleure situation financière. Hormis cela, vous avez la possibilité de récupérer votre investissement dans les travaux de réparation à partir du loyer que vous percevrez chaque mois.

Par ailleurs, la réduction des impôts grâce à un bien à rénover s’applique uniquement en fonction des travaux de réparation. Lorsque vous décidez d’agrandir votre immeuble, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire, vous n’aurez pas la possibilité de réduire vos frais d’imposition. Il est à noter que selon la loi de Normandie, l’achat d’un immeuble à réhabiliter vous permet de réduire vos impôts de 21 % au maximum.

Peut-on diminuer ses impôts en investissant dans un bien neuf ?

Dans le secteur immobilier, l’acquisition d’un bien neuf vous permet de bénéficier inconditionnellement d’une réduction de vos impôts. Cependant, le pourcentage de la réduction dépend du délai choisi pour votre investissement. Ainsi, un investissement sur :

  • 12 mois vous permet d’avoir une réduction de 21 % ;
  • 9 mois vous offre la possibilité d’avoir une réduction de 18 % ;
  • 6 mois vous permet de bénéficier d’une réduction de 12 %.

Cette condition de réduction est celle qui s’applique en fonction de la loi Pinel et dépend de la zone où se trouve l’immeuble. En effet, votre bien doit être localisé géographiquement dans une région où l’offre est inférieure à la demande. De plus, il y a une limite que les loyers ne doivent pas franchir si vous désirez profiter de la réduction des impôts. La détermination du quotient familial peut aussi servir pour la détermination des réductions applicables. 

Comment réduire ses impôts en investissant dans l'immobilier ?

Quelle est la place de la nue-propriété dans la réduction des impôts ?

Une autre façon de réduire les impôts est l’acquisition de la nue-propriété d’un bien immobilier. Cette solution est très avantageuse, car elle vous permet d’échapper au paiement d’impôt pendant au moins 15 ans. En plus de cela, vous obtenez le bien en déboursant 50 % du coût de vente. Le pourcentage restant ainsi que le paiement des impôts sont à la charge de l’usufruitier. Après 15 ans, le détenteur de la nue-propriété du bien peut réclamer l’usufruit de ce dernier. Par ailleurs, il convient de préciser que pendant la période de non-paiement des impôts par celui qui détient la nue-propriété, ce dernier ne pourra jouir des avantages liés au bien. Il n’a donc pas la possibilité de profiter du bien ni de récupérer les loyers durant cette période.

Qu’en est-il des biens meublés ?

Concernant les biens achetés avec des meubles, il est possible d’avoir un abaissement des frais d’impôt sur ces derniers. En effet, mettre en location une résidence meublée vous permet d’avoir une taxation convenable. Vous avez la possibilité de bénéficier d’une réduction de 50 % selon le régime micro-BIC. Par contre, d’après le régime réel, vous pouvez retirer l’ensemble de vos charges (les impôts y compris) des loyers que vous percevez. Ces deux régimes sont valides que le bien soit ancien ou neuf. Cependant, il vous est permis de choisir une diminution des impôts équivalente à 11 % du coût d’acquisition du bien selon la loi Censi-Bouvard. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *